Eczéma : entre souffrance et douleur quotidienne (Français)

Aujourd’hui, je me rends compte que les gens autour de soi ont toujours tendance à dire que leur vie est plus merdique que la tienne, que leurs problèmes sont plus importants que les tiens. J’ai l’impression tous les jours de vivre dans une compétition « A celui qui a la vie la plus merdique » ou « Celui qui est le plus à plaindre ». Les gens vont savoir que tu souffres mais pour eux, ce que tu traverses n’est rien « comparé » à eux.

Je suis de loin une des personnes les moins naïves de ce monde et je crois très peu aux belles paroles. Je le vois tous les jours et d’ailleurs, ce qui est bien triste, c’est le fait que dorénavant, tout le monde marche par intérêt et surtout dans la civilisation que je côtoie.
Entre autre les situations peuvent être résumées avec une simple phrase :
– “Aide moi puis… désolée mais on verra ton cas après le mien” –

Tous les jours, je supporte les messages de tout le monde me disant à quel point leur vie est triste, leur vie ne rime à rien soit parce qu’ils sont célibataires. *Viefoutue* soit parce qu’ils ont pris 2 grammes. Excusez-moi du peu, vous souffrez du syndrome de “nunucherie”.

– On vit dans un monde de personnes niaises ou de va-nu-pieds qui ont toujours besoin d’autrui pour avancer. Loin de moi l’envie soudaine de protester, j’en ai passé l’âge mais, je tiens à m’adresser à tous ces gens puisque j’atteins le stade d’une saturation extrême. Premièrement, je ne suis pas une agence matrimoniale ou bien que je fasse du Droit, je n’ai pas encore un statut de médiatrice donc réglez vos problèmes seuls et arrêtez de vous plaindre.

Réels malheureux sont ceux qui ont perdu quelqu’un autour d’eux, qui souffrent tous les jours en raison de problèmes de santé, qui font face à la misère. Eux sont à plaindre, mais vous, ou du moins la plupart d’entre vous, cessez de vous trouver misérables car ce qui devient triste, c’est votre putain d’égocentrisme. Les personnes qui sont centrées que sur elles-mêmes, je ne peux plus vous voir. Désolée, je ne crois pas à tout ce qui se rapporte aux résolutions, prières, croyances car j’ai depuis 7 ans cessé d’être optimiste. Mais, cette année, je prends une bonne résolution : Je cesse d’épouser la misère du monde, je cesserai d’aider autrui avant moi. Je viens au bout de 20 ans de découvrir que je pouvais également être heureuse et arrêter de faire semblant de l’être. Je tiens maintenant à m’occuper de ma santé.

Mon eczéma m’a tout de même fait grandir. Malgré la souffrance que ce dernier me fait subir, il m’a permis d’ouvrir les yeux.

Pour ceux qui ne font que prendre ma peau pour chose « non dérangeante » comme j’ai pu l’entendre ou comme diraient certains « ça ne se voit pas » ; je tiens juste à vous rappeler que la plupart du temps, ce que les gens exposent ne correspond pas toujours à ce qu’ils ressentent réellement ; le sourire étant le meilleur maquillage, le meilleur masque qui puisse être porté.

Je ne cesserai d’être joyeuse car cette joie de vivre fait partie de moi. Elle est mienne et je reconnais avoir autour de moi tout de même des personnes extraordinaires, des amis qui connaissent le partage, les vraies valeurs de la vie. Mais à travers ce message, je tiens également à soutenir ceux qui, comme moi, souffrent tous les jours, ceux qui tous les jours ont perdu un peu d’espoir, ceux qui se sentent mal dans leur peau et ceux qui en plus se sentent rabaissés parce que le soutien d’autrui n’est pas toujours là ; les gens pensant souvent à leur bonheur avant celui des autres. Je ne m’en suis jamais plains, j’ai toujours fait face mais au bout de 7 ans, la saturation se fait ressentir. Mon côté altruiste ne cessera d’être là cependant pour vous, personnes dans le besoin car je veux vous aider.

Avec toute ma force, je ferai en sorte de trouver un traitement qui me permettra d’oublier ces problèmes ou du moins déjà trouver leurs origines pour à nouveau me sentir comme une femme et non plus supporter ce statut de « grande-brûlée » ou avoir le visage en sang.

En plus d’être des souffrances physiques, ce qu’il faut savoir c’est que celles ci sont également morales. C’est un combat de tous les jours face à soi-même et aux regards que les gens te portent lorsqu’ils ne savent pas ce que tu as. Bien que j’aie beaucoup d’auto-dérision en vous disant que j’ai du parmesan sur le visage, ce n’est pas de la rigolade tous les jours.

J’en ai eu marre… Marre de devoir me justifier, marre de devoir toujours expliquer aux gens ce qu’il m’arrivait ou du moins tenter de le faire car moi-même, je n’en ai pas la réponse. J’en ai marre de devoir me cacher et de devoir mentir (d’où les photos qui peut être pourront en choquer plus d’uns ou peut être pas). Mais je veux juste à travers ce message essayer en vain de chercher quelque chose qui me guérira mais pas seulement, qui permettra aussi à ceux qui, je l’espère, ont la même maladie de se soigner.

J’en ai conscience que ceci n’est pas un cancer, que ceci ne va me tuer mais ce combat de tous les jours peut peser sur le moral et détruire toute une vie.

Merci de m’avoir lue, j’y tenais tellement… J’ose enfin au bout de 7 ans, montrer qui je suis réellement.

PHOTOS POUVANT ETRE CHOQUANTES –

img_1685
img_2782img_2785
Ps : Non je ne suis pas battue. (Certains m’ont posé la question).


Me voilà environ les 3/4 de l’année…  Mais je n’oublie pas d’être comme ci-dessous le reste du temps

IMG_0272.jpg

Vous comprenez maintenant cette forte envie à travers ce blog, à travers mon Instagram de me redonner confiance en moi. Là est la création du blog.

Je vous remercie mille fois pour votre lecture.

xx

15 thoughts on “Eczéma : entre souffrance et douleur quotidienne (Français)

Add yours

  1. Coucou, pour la première fois je voulais prendre le temps de te répondre par ici. Si tu ne m’as pas reconnu je suis framboise1904 sur instagram (oui j’ai moi aussi un blog si jamais tu veux y faire un tour à l’occasion).

    Tout d’abord sans parler du fait que cet article est très bien écrit, tu m’as touchée.
    Comme toi j’ai constaté cette “course au malheur”, lorsque tu racontes une part de ta vie ou de te problèmes, il y a toujours quelqu’un pour te dire “oui mais moi…” , comme si c’était un exploit. Si seulement les gens prenaient tout simplement d’écouter les autres, sans arrière pensée, juste prendre le temps d’écouter, le monde irait surement mieux. Finalement il y a tellement d moyens de communications qu’on en oublie l’essence même de l’Homme.

    Tu sais les gens qui se plaignent juste parce qu’ils ont pris deux grammes, j’essaye de ne pas leur en vouloir car quelquepart, tant mieux pour eux si leur plus grave problème c’est ça, à moins que ça soit pour masquer un réel mal être. Il fat savoir une chose, généralement, ceux qui parlent le moins de tout ça , qui sont pudiques ne se plaignent pas, sont souvent ceux qui ont le plus grandes blessures.

    J’en viens à autre sujet, il faut prendre le temps d’écouter les autres mais aussi de t’écouter toi même. Si je voulais commenter c’est parce que moi aussi j’ai de l’eczéma et ce depuis toujours. Certes mon visage a toujours été épargné, jusqu’a ce que j’essaye d’avoir un bébé. Après l’arrêt de la pilule, mon visage ressemblait au tien sur les photos. j’ai même dû avoir une injection de cortisone pendant mon voyage de noces.

    Déjà ça brule, ça gratte, parfois jusqu’au sang, c’est inesthétique, on se sent mal, parfois je voulais même pas sortir tellement j’avais honte. Et même quand ça n’était pas sur le visage, le regard des autres, comme il peut faire mal. Il faut toujours expliquer aux autres ce que c’est, ils te regardent comme si tu étais contagieuse, comme si l’eczéma allait sauter sur eux.

    Sans faire ma vieille (oui j’ai déjà bientôt 28 ans), quand don vieillit certaines choses perdent de leur importance. Je suis aussi passée par des périodes sombres, j’étais perdue, j’ai fait n’importe quoi, je regrette certaines choses mais sache que c’est ça, c’est ton parcours qui fait ce que tu es aujourd’hui. Tu as une force en toi, tu sais aller de l’avant, tu es courageuse et surtout tu es une belle personne et ça ne l’oublie jamais. je trouve qu’à travers ce texte, on voit déjà ta maturité alors que je crois tu n’as que 20 ans. En ce moment mes plaques reviennent sur le visage, mais quand je vois mon bébé me regarder avec amour comme si j’étais merveilleuse, lui il n’a que faire tout de tout ça, c’est ça le plus important.

    Je te le dis encore et encore, avec ou sans ton eczéma, tu es une femme magnifique, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. J’en suis persuadée même si on se connait pas réellement.
    Je suis désolée pour ce long texte.

    je t’embrasse jolie Natacha ❤

    Like

    1. Coucou ma belle,
      Je vais essayer de reprendre chaque point pour te répondre.

      Tout d’abord, je voulais te remercier d’avoir pris le temps de me lire mais aussi de me répondre un si long message, cela me fait très très chaud au coeur.
      Cette course au malheur est bien triste et parait-il qu’elle est humaine certains m’ont dit… Pour ce qui est de ceux qui se plaignent pour très peu, je ne leur en veux pas non plus, tant mieux pour eux comme tu l’as dit s’ils n’ont pas de problèmes plus importants.

      J’ai également remarqué que c’était lié aux hormones… mais la pilule ne me fait pas d’effets bien que je l’ai changée plusieurs fois. Donc avec ou sans… mon eczéma reste le même. Je suis désolée pour toi que t’aies du aussi subir ça car tu es une femme extraordinaire et hélas, ces choses arrivent à des gens qui ne le méritent tellement pas. En plus de l’inconfort et de la souffrance dues aux brulures, c’est aussi le moral qui en prend un coup. J’espère un jour être comme toi, arriver à passer au dessus et construire ma famille car il est vrai que je sais déjà que le jour où je serai réellement heureuse, je ferai abstraction de ces douleurs pour le bien de mes enfants. Mais je n’ai que 20 ans, j’ai encore de longues années avant de penser à tout ça.

      Merci mille fois Clarisse, je ferai un tour sur ton blog avec plaisir,

      De gros gros bisous et à bientôt,

      Natacha

      Like

  2. Coucou ma belle Natacha, très belle article.. Très poignant. Je constate aussi cette course aux malheurs comme tu as pu le citer; c’est bien dommage ! En tout cas, reste comme tu es et surtout ne cesse pas de faire le bien autour de toi. .. Toute cette bonté d’âme et cette altruisme font de toi une femme de valeur ❤ ! En tout cas, tu es sublime ! Je te rassure, moi même faisant de l’acné je sais ce que peut être les problèmes de peaux sévères, c’est un combat de tous les jours, et tu as ma poignée de main pour le surmonter, courage bichette 😘😘.
    Leila

    Like

    1. Coucou ma beauté,

      Ton mot me touche énormément et je ne te remercierai jamais assez pour ces compliments qui me redonnent confiance en moi. J’essaie de me le dire tous les jours que finalement cet altruisme et cette bonté d’âme font de moi une personne pleine de valeurs. J’espère tellement être aux yeux de ceux que j’aime une personne comme telle.

      Tu es également sublimissime et je te souhaite beaucoup de courage aussi avec l’acné car je sais à quel point ce dernier peut également faire beaucoup souffrir. Courage ma Leila ❤

      Natacha

      Like

  3. un très bel article ma belle… les photos sont impressionnantes, je ne savais pas que l’eczéma pouvait toucher si fort le visage, tu es très courageuse et j’espère de tout coeur que tu trouveras un moyen de te débarrasser de cette maladie… tu restes splendide, ne l’oublie jamais

    D’énormes bisous ❤
    Emmy (@emmyzapartca)

    Like

  4. Coucou Natacha,
    Je me reconnais beaucoup dans ton article. Moi aussi je souffre d’eczéma.
    Tu es une personne qui a l’air vraiment très intelligente. Tu écris bien, tu analyses bien. Tu dois être une personne exceptionnelle et tes proches ont de la chance de t.avoir dans leur vie.
    Moi aussi j’ai écrit un blog (grattouille). je voulais aider les autres… mon eczéma a pas mal disparu mais cela fait beaucoup de temps que ça dure et j’ai testé tellement de choses que je ne sais plus ce qui a réellement fonctionner… Il faut vivre avec et surtout garde ton beau sourire.
    Courage!!

    Liked by 1 person

  5. The next time I read a blog, Hopefully it doesn’t disappoint me as much as this particular one. I mean, Yes, it was my choice to read through, nonetheless I truly believed you would have something useful to talk about. All I hear is a bunch of moaning about something you could possibly fix if you weren’t too busy seeking attention.

    Like

    1. Excuse me ? Who are you to say that ? You don’t know me, you don’t know that I tried to fix my issue may be a thousand times but we can’t find a cure. Stop judging people if you don’t know them. Seeking attention ? It’s been 7 years that I live with this and I’ve never complained about it and you, unknown person, comes here to judge me ?
      And if you were a bit more intelligent, you would see that here I explain how my eczema came and in the next article, I explain how I try to cure it.

      All I want to tell you is that people like you who come from nowhere, spontaneously, to criticize what I say, are really useless. Try to know someone and to understand what they go through before saying something next time.

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: